À propos de nous   /   2019 Rapport annuel   /   Un coussin pour trouble sensoriel qui permet de mieux se concentrer et de mieux apprendre

Un coussin pour trouble sensoriel qui permet de mieux se concentrer et de mieux apprendre

Stephen a mis à profit sa propre expérience de personne atteinte d’un trouble du traitement sensoriel afin de concevoir un coussin de siège novateur qui aide les enfants à se concentrer et à apprendre. Le coussin est couvert de toile de jute et composé de divers accessoires, dont un bout de corde noué et une queue de raton laveur en fausse fourrure. « C’est très confortable à cause de la toile de jute et du rembourrage (du film à bulles, du riz et de petites boules de gel que Stephen a examinés et essayés dans diverses combinaisons). Les élèves ayant un trouble sensoriel peuvent en apprécier la sensation », dit-il.
La mère de Stephen, Jillian, explique comment l’idée a vu le jour. « Stephen souffre d’un trouble du spectre de l’autisme. Il se sent très inconfortable lorsqu’il est assis sur des surfaces dures et perd sa concentration. Je le lui ai rappelé lorsqu’il a commencé à songer à des idées pour son projet I». Stephen explique que toucher et manipuler les accessoires de son coussin aide les élèves comme lui à diriger leur attention et à se concentrer en classe.
 
« Stephen a toujours appris par lui-même. Grâce à ce projet, les gens l’ont reconnu, et cela l’a aidé à socialiser et à se sentir inclus. » raconte Jillian. Le coussin pour trouble sensoriel de Stephen a connu un tel succès qu’il a été présenté sur Breakfast Television à Toronto.
 
Au début, Stephen était neveux et ne voulait pas apparaître à la télévision. Toutefois, un autre avantage du programme I3 est d’avoir donné à Stephen la confiance nécessaire afin de sensibiliser les gens à l’autisme. Cela l’a amené à écrire un livre sur ses propres expériences pour les élèves du primaire. « Je veux aider les enfants comme moi. Je veux aussi sensibiliser les autres à la question de l’autisme. C’est important, car certains pensent que c’est une maladie ou quelque chose de mauvais. Mais ce n’est pas le cas. Les autistes ne font que percevoir le monde différemment », explique Stephen.

 

Investiguez!
Inventez! Innovez!